Mobilité / Newsletter du 1 Juillet 2019

A vélo, ces entrepreneurs réinventent leurs métiers et la logistique urbaine



Ils réparent votre vélo ou votre plomberie, font des massages, lavent les vitres et brassent même de la bière ! Eux, ce sont les « Boîtes à vélo ». Un collectif d’entrepreneurs et d’artisans qui utilisent le vélo comme véhicule professionnel.
 

Fondé à Nantes en 2013, le collectif ne rassemblait au départ que quatre pionniers mais s’étend désormais à travers toute la France avec pas moins de 200 membres sur 500 entrepreneurs-cyclistes recensés.
 

Leur avantage ? Un véhicule à la fois abordable, non polluant, silencieux, rapide et facile à garer. Parfait pour les centres-villes délaissés par les artisans faute de places de parking.
 

« Quand un plombier en camion s’occupe de trois clients, nous en faisons six alors que nous sommes à vélo. On est plus rapide, donc plus rentable », explique à Mr Mondialisation Sonia Boury, présidente des Boîtes à vélo Nantes et plombière.
 

Grâce aux triporteurs et à l’assistance électrique, ces professionnels assurent ne pas manquer de capacité de transport pour leur matériel. « On peut proposer de multiples services, et il y en a plein à inventer ! Nous, on transporte bien des baignoires », assure la jeune femme.
 

Et ce n’est qu’un début, car le collectif s’est transformé le 19 janvier dernier en fédération, suite à son premier congrès tenu à Angers. Objectif : mieux défendre les intérêts des Boîtes à vélo locales, en faisant évoluer par exemple la loi qui bride les vélos électriques.
 

Sources :
 

https://detours.canal.fr/entrepreneurs-a-velo-veulent-disrupter-centres-villes/

https://mrmondialisation.org/boites-a-velo-comment-un-groupe-dartisans-francais-revolutionnent-les-centres-villes/



Les articles les plus récents