Mobilité / Newsletter du 1 Avril 2019

La Chine innove avec un tramway autonome et sans rails



Il tient un peu du train, du bus mais aussi du tramway. En Chine, l’Autonomous Rail Rapid Transit (ART) est un nouveau type de véhicule électrique inventé par le constructeur Zhuzhou CRRC Times Electric. Et déjà en test sur une piste de 6,5 kilomètres dans le centre-ville de Zhuzhou (Hunan).

Composé de trois à cinq wagons, un ART peut emporter de 300 à 500 personnes à une vitesse de 70 km/h. Et ceci sans pilote, grâce à des caméras analysant les obstacles et les marquages au sol.

Les batteries en lithium–titanate permettent une autonomie d’environ 40 km. Ce qui est peu mais largement compensé par leur vitesse de rechargement. De l’ordre de 30 secondes pour 5 km, ou 10 minutes pour 25 km.

Autre avantage : le coût d’installation. Alors qu’un tramway classique peut coûter des dizaines de millions d’euros au kilomètre (175 millions à Sidney), à cause de l’installation des rails et des caténaires, l’ART ne coûte lui qu’entre 2 et 4 millions. Soit le prix des stations et de leurs bornes de rechargement.

Il reste cependant à démontrer la pertinence d’un « train sans rails » face à un bus autonome plus classique. Et plus maniable dans le trafic routier.

Sources :
https://www.usinenouvelle.com/article/la-chine-teste-son-train-electrique-et-autonome-sans-rails.N804675


 



Les articles les plus récents