Énergie / Newsletter du 1 Mai 2019

La Chine veut construire la première centrale solaire en orbite



De l’électricité venue de l’espace. C’est le projet incroyable annoncé en février par le ministère chinois des Sciences et Technologies. Le concept ? Placer en orbite des panneaux solaires capables de transférer l’électricité par micro-ondes à des stations au sol. Une idée que l’on doit à l'ingénieur américain Peter Glaser en 1968 et que la NASA a exploré brièvement dans les années 1970, avant de l’abandonner à cause des milliards de dollars nécessaires à sa construction.

 

Pourtant, le concept est intéressant. Hors de l’atmosphère, les panneaux pourront recevoir jusqu’à six fois plus d’intensité lumineuse, car ils ne seront exposés ni aux nuages, ni aux saisons. Et leur orbite géostationnaire à 36 000 km les maintiendra en ligne directe avec leur station au sol. Créant ainsi une source d’énergie inépuisable et propre.

 

Une installation de ce type pourrait générer environ 2 000 gigawatts. A titre de comparaison, les plus grosses centrales solaires, en Inde et en Chine, produisent entre 1,3 et 1,6 gigawatt.

 

Le gouvernement chinois entend achever l’ouvrage dès 2050. Un centre de recherche est déjà en construction dans le district de Chongqing’s Bishan pour un budget de 15 millions d’euros. Celui-ci enverra dès 2021 des ballons dans la stratosphère équipés de prototypes de transmetteurs à micro-ondes.

 

Il reste encore de nombreuses recherches à mener afin de s’assurer de la faisabilité du projet. L’orbite géostationnaire implique une très grande distance avec la Terre et pose de nombreux défis pour la transmission à micro-ondes. Et l’innocuité de ces ondes sur le biotope reste à démontrer. Il faudra enfin réduire le coût de production et de lancement des centaines de satellites nécessaires pour capter cette énergie illimitée et gratuite..

 

Sources :

https://www.usinenouvelle.com/editorial/la-chine-veut-etre-le-premier-pays-du-monde-a-placer-une-centrale-solaire-en-orbite.N816170

 



Les articles les plus récents