Écologie / Newsletter du 1 Mars 2019

Nestlé veut sortir de l’ère du plastique jetable



Nestlé veut sortir de l’ère du plastique jetable

100 % d'emballages réutilisables ou recyclables d'ici 2025 : c'est l'objectif que s'était fixé l'entreprise Nestlé en avril 2018. Le géant de l'agroalimentaire donne maintenant un coup d'accélérateur pour atteindre son but en annonçant une série d'actions pour lutter contre les déchets plastiques.

 

En décembre déjà, le groupe avait annoncé la création de son Institut des sciences de l'emballage, un centre de recherche dédié au développement de solutions d'emballages respectueuses de l'environnement. Depuis février 2019, Nestlé a commencé à éliminer les pailles en plastique de ses produits, les remplaçant progressivement par du papier puis par des bioplastiques encore en développement. Côté emballages, le Nesquik, les Smarties ou encore les barres de chocolat Yes ! seront proposés dans des sachets en papier dès la fin de l'année 2019.

 

Concernant les bouteilles d'eau, que Nestlé vend notamment à travers les marques Perrier, Vittel, Hépar ou Contrex, le contenu de polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET) sera porté à 35 % dans ses bouteilles au niveau mondial et à 50 % dans certains pays. Un plastique alimentaire et facilement recyclable lorsqu’il n’est pas contaminé par des résidus alimentaires. Le groupe a également conclu un partenariat avec l’Américain Danimer Scientific, pour concevoir une bouteille qui se dégrade rapidement dans l’eau de mer.

 

Sur le long terme, Nestlé veut « mettre un terme aux rejets de plastique dans l’environnement lors de ses opérations ». Dans cette perspective de neutralité plastique, le groupe suisse vient d’adhérer au “Projet Stop”. Ce dispositif, pour l’instant développé en Indonésie, vise à prévenir les rejets de plastique dans les océans en liant des partenariat avec les villes, et en créant des systèmes durables de traitement des déchets.

 

Si l’objectif zéro plastique à l’horizon 2025 est ambitieux, la multinationale ne cesse de développer projets, partenariats et recherches en ce sens. Des initiatives tout à fait louables mais qui ont leurs limites quand on sait que le plastique ne peut être recyclé qu’un nombre restreint de fois.

 

Sources :

https://www.emballagesmagazine.com/alimentaire/nestle-s-engage-sur-les-emballages-recycles.45322

https://www.lsa-conso.fr/nestle-va-ouvrir-un-institut-des-sciences-de-l-emballage, 305431

 



Les articles les plus récents