Énergie / Newsletter du 1 Avril 2019

Perovskite : la nouvelle technologie star des panneaux solaires



La pérovskite, ou titanate de calcium, est un minerai connu depuis 1830. Mais il aura fallu attendre 2009 pour que le chercheur japonais Tsutomu Miyasaka découvre l’aptitude des pérovskites à former des cellules photovoltaïques. Aujourd’hui, cette technologie est en passe de diviser par cinq les prix des panneaux solaires et d’inonder le marché avec des produits souples s’adaptant à toutes les surfaces.
 
Une invention que l’on doit à une autre scientifique : la Polonaise Olga Malinkiewicz qui a maîtrisé en 2013 le processus de fabrication des cellules par évaporation, puis par simple impression à jet d’encre sur un film en PET.
 
Auparavant, les cellules à pérovskite se dégradaient rapidement aux conditions extérieures telles que les UV ou la pluie. Mais Olga Malinkiewicz a mis au point une encre spéciale qui lui a valu le prix Photonics 2 décerné par la Commission européenne ainsi qu’un autre prix du MIT.
 
La jeune femme a aussi reçu l’aide du multimillionnaire japonais Hideo Sawada, et créé la société Saule Technologies à Wroclaw, qui y fait construire le premier site de production d’encre de pérovskite. Celui-ci devrait produire 40 000 m² de panneaux à la fin 2019, puis atteindre 180 000 m² en 2020.
 
Avec un rendement similaire aux panneaux en silicium (23,7 %), ces panneaux en pérovskite ont aussi l’avantage d’un coût cinq fois inférieur. Un panneau de 1,3 m² ayant une capacité de 360 à 370 Watt crêtes (puissance maximale dans des conditions standardisées) ne coûterait que 50 euros. Assez pour alimenter deux réfrigérateurs ou ordinateurs de bureau. Conçu dans un plastique souple, il pourra s’adapter à toutes les surfaces comme les toits des bâtiments et des véhicules. Voire même leurs fenêtres ! Le début d’un grand bon en avant pour le photovoltaïque ?
 
Sources :
https://www.revolution-energetique.com/perovskite-les-panneaux-solaires-font-peau-neuve/


Les articles les plus récents