Mobilité / Newsletter du 1 Avril 2019

Uber veut intégrer les transports en commun à son application



Il y a près d’un an, Open Up vous présentait la diversification exponentielle d’Uber dans les transports, aussi bien dans les vélos et autos partagés que dans la livraison de repas. Cet essor s’étend désormais aux transports en commun : à Nice, il est désormais possible de réserver une course en Uber à travers l’application du réseau de bus. A Innisfil, en Ontario, des courses subventionnées permettent de pallier l’absence de transports en commun, et de se déplacer moyennant 5 dollars. A Londres, un partenariat avec l’entreprise Masabi (billetique) permet de réserver ses tickets de train.
 
La stratégie de l'entreprise est claire : devenir l’unique portail de la mobilité et se rémunérer par des commissions et l’usage des données de ses utilisateurs. Une stratégie qui pourrait réussir, au vu des financements illimités dont Uber semble disposer et de sa tendance à croître en faisant fi des règlements.
 
Un risque de monopole qui inquiète à Québec, alors que la ville vient d’approuver début février la création d’un pass de transport unique nommé Céleste, qui fonctionnera aussi bien à l’aide d’une carte que d’un téléphone ou d’une montre connectée.
 
Son application regroupera entre autres les services de vélo-partage de BIXI, d’autopartage de Communauto et de covoiturage de Netlift, le réseau du métro et les autobus de la STM, les six lignes de train de banlieue gérées par Exo, de même que le service de partage de véhicules et de vélos entre voisins LocoMotion.
 
Un outil intéressant, qui permettrait d’optimiser les trajets multimodaux en conseillant le meilleur moyen de transport, mais qui ne sera pas opérationnel avant 2024. De quoi laisser à Uber le temps de devenir incontournable, craignent les opérateurs, qui ont demandé une accélération du projet Céleste. Pour le porte-parole d’Uber au Canada, cité par Métro « La seule concurrence qui existe, c’est celle vers l’auto-solo ». Soient les voitures individuelles, que le géant américain espère remplacer.
 
Sources :
https://journalmetro.com/actualites/2108714/uber-compte-integrer-loffre-de-transport-en-commun-dans-son-application/
https://www.openup-prospective.com/Uber-une-diversification-exponentielle_a547.html


 



Les articles les plus récents